Si cet email ne s’affiche pas correctement, vous pouvez consulter la version en ligne

Boletín Cantabria Interreg-SUDOE
20 BULLETIN
Nov 2013
 
 

25 NOV 2013

Ingénierie et ingéniosité dans l’Espace SUDOE

La troisième table a présenté «des solutions innovatrices à des défis actuels» dans notre territoire. Les projets SHBUILDINGS, TEMIS, SIZING SUDOE et ECOAL-MGT, invités à prendre part à cette troisième table se trouvent en phase d'exécution. Ces projets représentent un échantillon de projets approuvés au long des deux derniers appels à projet et ils répondent de manière ingénieuse à des difficultés localisées dans l'espace SUDOE en apportant des solutions d'intérêt pour le marché et la population.

Gumersindo Bueno, directeur technique de la Fondation Santa María la Real Centre d'étude de l'art roman et premier bénéficiaire du projet SHBUILDINGS a expliqué comment en utilisant les capteurs, l'Internet des objets et le cloud computing à des bâtiments historiques, le projet SHBUILDINGS apporte des solutions innovatrices en fournissant à ces bâtiments des prestations relatives aux smart buildings propres de bâtiments de nouvelle construction. Concrètement, ce projet aide à réduire les frais de restauration, maintien et gestion de ces bâtiments monumentaux, en contribuant de même à améliorer leur efficience énergétique. Le projet SHBUILDINGS prétend changer le paradigme de la conservation des bâtiments historiques, «il s'agit de passer de la restauration réactive à la conservation préventive. SHBUILDINGS est un projet de technologie appliquée au patrimoine. Nous développons un outil de gestion unique». Le premier bénéficiaire a signalé que «cet outil est destiné aux propriétaires de bâtiments, aux administrations publiques responsable de la gestion de bâtiments et aux entreprises de restauration».


Audrey Berthier, ingénieur biomédical, chef de projet à l'Institut de médecine et physiologie spatiale et premier bénéficiaire du projet TEMIS, a présenté les recherches innovatrices dans le domaine médecine-technique effectué dans le cadre de TEMIS. «La recherche médicale a démontrée comment le style de vie a un impact sur de nombreuses pathologies, en particulier sur les maladies chroniques. Nous sommes en train d'étudier des indicateurs de santé transférables et utilisables dans une médecine personnalisée». À travers l'utilisation du capteur Kinect de la console Xbox, le partenariat est en train de développer une méthode innovatrice qui fournit des avancées sur «la médecine personnalisée ou individualisée. Le capteur Kinect permet de mettre en pratique des recherches sur les maladies neurologiques. Ceci est obtenu grâce à la captation et l'analyse de données sur le comportement, l'environnement et le style de vie de chaque patient. L'objectif du projet est de fournir des outils accessibles capables de mesurer l'activité physique et de perfectionner l'attention médicale". Cette méthode permettra d'adapter les traitements à chaque patient. Audrey Berthier a expliqué au public comment se gère ce genre de tâche, «le partenariat du projet TEMIS est très complémentaire. Trois bénéficiaires ont la capacité de développer le niveau technique de cet outil, d'autres sont spécialisés en médecine et sont responsables de recruter la population pour vérifier le fonctionnement de cet outil. Enfin, il existe un autre partenaire qui représente le tissu entrepreneurial». La représentante du projet TEMIS a révélé qu'en principe tout le monde peut être destinataire de cet outil. En revanche, il vise plutôt aux «patients de Parkinson, aux entreprises TIC, au secteur du fitness et au secteur médecine-technique en général». Quant au transfert de technologies et connaissances au secteur entrepreneurial, Audrey Berthier a affirmé qu'au sein du partenariat, un des partenaires, représente le tissu entrepreneurial et sera l'organisme responsable de promouvoir les résultats du projet.


Le projet SIZING SUDOE, a été présenté par Marta Valero, chercheuse à l'Institut de biomécanique de Valencia et coordinatrice technique du projet SIZING SUDOE. Le secteur textile représente une des plus grandes industries de l'espace SUDOE. Toutefois, la différence de taille au niveau européen implique une barrière pour le commerce online du secteur. SIZING SUDOE a réalisé une étude anthropométrique dont le but est d'offrir une harmonisation des tailles dans l'espace SUDOE. Pour connaître la problématique du projet, Marta Valero a informé sur la cause de cette différence de taille dans l'industrie textile en Europe, «les modèles de référence datent des années soixante-dix. Au fil du temps, ces modèles ont changé et se sont adaptés à différentes modes». La chercheuse de l'Institut de biomécanique de Valencia a expliqué comment le partenariat exécute les tâches du projet, «le partenariat fait une étude anthropométrique de la population de l'espace SUDOE. Chaque bénéficiaire prend part à l'élaboration de l'étude. De plus, nous sommes déjà en train de collaborer avec les entreprises et les associations du secteur. Les résultats de l'étude anthropométrique permettent d'effectuer le transfert de connaissance aux entreprises du secteur textile, mais aussi à d'autre secteur comme le secteur du meuble. Les données obtenues ont un accueil très bon dans les entreprises».


Jose Manuel Baptista, chercheur à l'INESC de Porto a expliqué comment le partenariat du projet ECOAL-MGT est en train de développer une méthode permettant de mesurer l'impact environnemental des terrils de résidus de charbon dans les zones de mines désaffectées. «Le partenariat développe en ce moment un outil de surveillance qui permettra de mesurer la pollution environnementale causée par les terrils de charbon et de calibrer son impact sur la population à proximité des mines. Il existe dans le territoire SUDOE plus de vingt mines désaffectées en combustion spontanée». L'outil que le projet ECOAL-MGT est en train de développer se compose d'un système de détection en fibre optique qui pourra mesurer ces paramètres à distance. Le représentant de l'entité premier bénéficiaire a mis en évidence la versatilité de l'outil, puisqu'il pourra être aussi être utilisé pour mesurer la pollution provenant des fosses septiques. Les résultats des recherches menées par le projet bénéficieront à la population en général et «il sera d'une grande aide pour les travaux entrepris par les services de la protection civile» a ajouté Jose Manuel Baptista.


Ces quatre projets en cours d'exécution ont présenté les premiers résultats de leur coopération basée sur la recherche de solutions conjointes dans des questions posées dans des domaines divers comme la médecine, l'industrie textile, la construction ou la protection de l'environnement. Le développement technologique promu par le programme SUDOE permettra la mise à disposition de technologies nouvelles capables d'améliorer la qualité de vie et contribuera au développement de l'économie du SUDOE.

Images associées:
 
News

25 NOV 2013
Événement annuel 2013 : «La capitalisation des résultats obtenus au cours de la période 2007 - 2013 dans l'Espace SUDOE ».

25 NOV 2013
Capitalisation et spécialisation : ces enseignements de la période 2007-2013 posent le socle de la préparation du futur programme SUDOE.

25 NOV 2013
Comment multiplier les résultats d’un projet ?

25 NOV 2013
Sans la coopération, impossible !

25 NOV 2013
Ingénierie et ingéniosité dans l’Espace SUDOE

 
 

Secretariado Técnico Conjunto SUDOE - Plaza del Príncipe nº 4, 1 planta - 39003 Santander, España - stcsudoe@interreg-sudoe.eu - T. 942 23 83 62 - F. 942 23 84 28
Autoridad de Gestión - C/ Hernán Cortés, 9 - 6ª planta - 39003 Santander, España - aug@interreg-sudoe.eu - T. 942 31 84 20 - F. 942 37 23 29

Vous pouvez accéder à vos données, les modifer ou les supprimer via notre formulaire de contact
Ce message est envoyé conformément à la nouvelle législation concernant les courriers électroniques : loi 34/2002 du 11 juillet LSSI